Poêles et fourneaux

Poêle à bois et à pellets : les points à vérifier lors de la première mise en service

Utiliser les chauffages au bois est une des alternatives les plus courantes pour ce qui est du chauffage domestique. En outre, les différentes options présentes sur le marché pour cela sont nombreuses, et on peut par exemple mentionner les poêles à bois et pellets. Au moment de faire le premier usage, il faut bien vérifier certains points.

Observer le comportement de la fumée

L’un des aspects de votre poêle à bois est qu’il risque de générer une quantité peu agréable de fumée dans la maison. Dans le cas d’une première utilisation, il est possible que la fumée émise par votre poêle à bois et qui se disperse dans votre maison soit excessive au début. Le tout est de faire en sorte de voir dans quelle mesure où il y a peu ou beaucoup de fumée qui est émise. Par la suite, on peut effectuer différentes actions qui viennent permettre de contrôler cela dans une certaine mesure. En effet, un trop plein de fumée dans la pièce est juste l’indicatif d’un problème en particulier sur lequel vous devez porter votre attention.

Utiliser du bois bien sec

Le bois et le taux d’humidité de celui-ci est parmi ce qui peut faire en sorte que la fumée générée par votre appareil à bois est trop importante. Il arrive que le bois que vous achetez soit un peu trop humide, à cause de conditions de stockage de celui-ci qui n’ont pas été optimales. Cela peut aussi être dû à l’humidité dans votre propre maison, soit que vous ayez retiré le bois de son emballage puis que vous l’ayez placé dans son récipient pour y avoir plus facilement accès. Si cela arrive, vous devez faire en sorte de ranger le bois dans une pièce où l’air n’est pas trop humide, ou bien faire baisser l’humidité de l’air de la pièce concernée.

Ajuster le fonctionnement de votre VMC

La VMC peut aussi être la cause d’un excès de fumée dans la maison au cours d’une première utilisation. Il faut voir si la puissance de fonctionnement de celui-ci n’est pas trop élevée, puis vous devez faire en sorte de faire les ajustements nécessaires pour que le tout soit bien géré. Il n’est pas question d’arrêter la VMC, mais plutôt d’éviter qu’elle ne fonctionne à fond dans la pièce où vous allez vous charger d’allumer un poêle à bois.

Vérifier que le conduit est bien isolé

Vous devez porter votre intérêt sur le fait que les points du conduit d’évacuation de la fumée ainsi que les parties de votre maison qui en sont en contact soient bien isolés. Quand ce n’est pas le cas, le tout peut prendre feu au bout d’un moment, ce qui peut causer un incendie. Vérifiez donc que l’isolation sur ces points a été bien faite. Si jamais cela ne semble pas optimal, vous pouvez demander au prestataire qui a fait la pause de faire les ajustements requis afin qu’il n’y ait pas de problèmes.

Chauffage au bois : en savoir plus sur les aides et les subventions
Previous post
Où installer son poêle à bois ?
Next post