Poêles et fourneaux

Quelle température dans une salle de bain ?

Cette sensation très désagréable en sortant de la salle de bain, nous avons tous déjà vécu cette expérience. Le froid est un curieux phénomène météorologique qui peut être déplaisant ou rafraîchissant selon les circonstances. Toutefois, ayant pris le temps d’accomplir ce rituel sanitaire pour des fins hygiénique, le corps humain a besoin de retrouver de la chaleur et un choc thermique aussi brutal est plus que déplaisant. Profitez des nombreuses astuces exposées dans ce guide et déterminer au degré l’atmosphère qui règne dans votre salle d’eau.

Première constatation

Dans cette pièce, l’humidité est un élément très abondant, et avec des températures trop élevées, des moisissures peuvent être stockées dans les recoins et causer l’apparition de bactéries nocives pour la santé des occupants. A l’opposé de cette dernière, des températures trop basses ne sont pas de bon augure surtout pour le confort thermodynamique. De ce fait, il est impératif de trouver le bon équilibre, dont le but d’harmoniser tous ces paramètres.

Plusieurs solutions peuvent se présenter afin de mettre à disposition un système de régulation constante de la température ambiante et par la même occasion trouver un terrain d’entente à ces critères de décision

.

Pourquoi pas un radiateur sèche-serviette ?

Tout d’abord, en guise de réponse initiale à la thématique centrale, la température optimale conseillée correspond à 21 °C. Le dilemme consiste maintenant à trouver le moyen de se rapprocher de cette valeur indicative. Ce dispositif contemporain est constitué de tubes horizontaux espacés encastrés à une façade plane. Leur fonctionnement exige qu’elles soient connectées à un chauffage central. Les serviettes de bain seront soigneusement étendues entre les barreaux de l’appareil pour préserver leur chaleur. En termes d’investissement, ce système est très abordable et vous économisera de belles sommes quant à vos factures de chauffage.

Qu’en est-il du chauffage électrique ?

Dans la mesure où vous possédez des panneaux photovoltaïques sur la toiture de votre habitat, cette alternative est faite pour vous. En effet, ce chauffage d’appoint électrique apportera la chaleur dont vous aurez besoin le moment venu. En général, pour une moyenne d’utilisation normale, les résidents d’un foyer passent en totalité trois heures par jour dans la salle de bain. Durant ce cours lapes de temps, un dispositif de rayonnement sol se met en place et procure une puissance équivalente à 1 500 Watts.

Ces dispositifs permettent d’assécher efficacement le climat humide dans la salle sans craindre la prolifération de micro-organismes nuisibles en tout genre. Vis-à-vis de l’aspect sécurité, l’installation de l’appareil doit se faire à distance respectable de votre douche, c’est-à-dire à 60 cm d’intervalle. Il ne prend pas beaucoup d’espace et n’encombrera pas vos lieux. Son installation est simple malgré une surface d’aménagement limitée.

Le poêle à granulés, une solution économique ?

Les granulés de bois sont un combustible solide écologique fabriqué à partir de sciure de bois compactée et de déchets industriels connexes provenant de la transformation du bois d’œuvre. Leurs nombreux avantages contribuent à rendre de plus en plus populaire le poêle à granulés. Découvrez pourquoi vous devriez investir dans cette solution de chauffage pour votre maison.

Read more