Poêles et fourneaux

Quel mode de chauffage choisir pour une maison neuve ?

Vous vous questionnez sur le chauffage à privilégier pour une construction neuve ? En effet, c’est une étape à ne surtout pas négliger, il y va de votre confort et de votre consommation énergétique. Pour vous aider, voici quelques variables à prendre en compte pour bien choisir votre système de chauffage.

Solution de chauffage : les normes à respecter

Dans une maison neuve, il importe de ne pas choisir au hasard son mode de chauffage, normalement, il y a des règlementations à respecter. D’entrée, sachez que selon la règlementation thermique RT 2012, toute construction neuve à usage d’habitation doit obligatoirement avoir une consommation maximale de 50kWh/ep/m²/an. Pour faire simple, cette règlementation fait état des consommations énergétiques maximales autorisées afin de réduire les consommations de ressources naturelles. Mais soyez sans crainte, de nombreuses solutions de chauffage répondent positivement à cette norme RT 2012.

Les chauffages à privilégier dans une maison neuve

On recense une multitude de chauffages compatible avec la règlementation RT 2012 comme la pompe à chaleur ou le poêle à bois.

Partir sur une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est une solution efficace et performante, mais néanmoins encombrante et imposante. En règle générale, elle utilise le principe de l’aérothermie pour chauffer l’air dans la pièce. Concrètement, elle prélève les calories présentes dans l’air pour les restituer ensuite au moyen d’une unité murale. Avantages : la pompe à chaleur permet de réalise de sérieuses économies sur la facture énergétique grâce à son COP d’environ 3. Et contrairement aux idées reçues, elle possède une facilité d’installation. Pour cause, sa pose ne requiert ni démolition ni trou dans le sol. Vous n’aurez qu’à le poser à l’extérieur de la maison et le tour est joué. Enfin, elle est fonctionnelle tout le long de l’année tant en hiver qu’en été. En saison hivernale, elle n’aura qu’à pomper les calories de l’air extérieur pour réchauffer l’air ambiant. Et inversement, en saison estivale, elle rejette toutes les calories stockées dans l’air ambiant vers l’extérieur pour rafraichir la pièce.

Le poêle à bois

En dépit de son fonctionnement rudimentaire, le chauffage au bois ne se laisse pas dépasser par les équipements modernes. Il continue de plaire et de satisfaire de nombreux ménages. La raison est simple, il permet d’alléger considérablement la facture énergétique grâce à sa faible consommation et son combustible bon marché. Parmi les plus courants, il y a les poêles à bois et poêles à granulés. Si le poêle à bois est un chauffage peu rentable, il reste un investissement abordable à l’achat. En revanche, le poêle à granulés, lui, constitue le top du top en termes de rendement et d’efficacité. Il diffuse la chaleur de façon homogène et stable et surtout, il ne demande aucun approvisionnement en combustible. Il est en effet équipé d’un réservoir robotisé qui recharge automatiquement en granulés le foyer de combustion.

aspirateur a cendres et braise

Le nettoyage de votre appareil de chauffage au bois doit se faire avec un équipement adapté. Il n’est pas recommandé d’utiliser un banal aspirateur pour enlever les résidus de combustion. Pour un nettoyage sans risque, vous utilisez un aspirateur à cendre et braise.

Vous ne pouvez pas faire usage d’un aspirateur traditionnel pour enlever les cendres et la braise de votre appareil de chauffage au bois. Il ne faut pas oublier que dans sa version classique, ce dispositif de nettoyage comporte plusieurs éléments plastiques. Les risques d’endommage votre aspirateur sont alors considérables. La braise peut en effet déchirer le sac de votre appareil – ce qui le rendrait alors inutilisable. Dans le pire des cas, les cendres incandescentes sont capables de provoquer un début d’incendie. Votre banal aspirateur prendrait alors feu et les flammes s’étendraient alors dans le reste de l’habitation.

Votre aspirateur traditionnel n’est pas conçu pour enlever les cendres et la braise. Dans la mesure où vous endommagez le dispositif à cause de cette utilisation, vous ne bénéficierez pas de la garantie. À noter qu’un aspirateur à cendres possède d’une conception différente d’une version classique.

Généralités sur l’aspirateur à cendres et braise

Un aspirateur à cendres et braise est un modèle dont la conception omet les éléments plastiques. Ce type d’aspirateur intègre en effet des parties ou composants métalliques. Ce qui en fait donc un matériel adapté pour enlever les matières incandescentes comme la braise. Les éléments métalliques n’ont aucun impact sur le mécanisme de l’appareil. Ce dernier fonctionne effectivement comme un modèle traditionnel. Le dispositif comporte un conduit – qui aide pour l’aspiration des résidus de bois incandescents – et d’un bac – où les déchets sont stockés. Il faut souligner que ces deux composants sont en métal, sinon l’aspirateur ne serait pas sécuritaire.

Ce type d’aspirateur possède un inconvénient majeur, c’est son poids. Un modèle pour le nettoyage de braise comporte des parties métalliques, ce qui le rend alors plus lourd et plus encombrant qu’un aspirateur traditionnel. Le dispositif peut donc ne pas être pratique pour effectuer le nettoyage de toute la maison.

Aujourd’hui, il est facile de se procurer ce genre d’équipement. Dans la mesure où vous ne souhaitez pas vous rendre dans un magasin, vous pouvez acheter en ligne sur les sites spécialisés des aspirateurs à cendres. Toutefois, il faudra bien sélectionner l’enseigne où vous fournir afin d’éviter les mauvaises surprises. D’autre part, vous devez également choisir le modèle adapté à vos besoins.